Que mange l’escargot ?

En élevage ou en pleine nature, il y a une chose qui ne change pas pour l’escargot : le besoin de s’alimenter. Que peut bien manger un escargot pour contenir et produire autant d’atouts naturels ?

La radula, la langue de l’escargot

L’escargot possède une langue, nommé radula. Rugueuse, ses petites dents sont alignées de manière régulière. On compte 1 500 à 2 500 dents. Par ailleurs, les limaces sont dotées du même organe buccal.

Les dents radulaires de l’avant s’usent rapidement mais sont toujours remplacées par de nouvelles dents.

Si la langue permet aux gastéropodes de se nourrir, elle contribue également à l’identification de chaque espèce. En effet, d’un escargot à l’autre, le petit animal n’aura pas le même organe.

La radula de l'escargot

Le fonctionnement de la radula

La radula travaille via un mouvement de va-et-vient continuel. Elle s’occupe de broyer les aliments et les recouvre de salive. La salive contient une enzyme active de la digestion.

La glande digestive va alors désagréger les protéines, graisses et féculents à l’aide de cette enzyme.

L’alimentation

Les escargots sauvages

Outre la radula, l’alimentation en elle-même permet de différencier les espèces de gastéropodes. En effet, les espèces ne mangent pas la même chose. On distingue plusieurs courants d’alimentation :

  • detrivores (se nourrissent de détritus),
  • prédateurs,
  • phytophage (herbivore au sens large),
  • nécrophage,
  • parfois même cannibales.

Leur nourriture est donc variée selon les espèces.

Les escargots, poussés par la faim, peuvent parfois être nuisibles aux jardins et aux potagers. Ils s’attaquent aux plantes cultivées et aux fruits et légumes sans distinction : salade, carottes, radis, tomates…

Des végétaux divers et variés bien pratiques quand on se lance dans le petit élevage d’école (attention à ne pas leur donner d’éléments toxiques) mais redoutables si vous êtes un cultivateur ou un particulier qui a le malheur de prendre soin de son jardin.

L'escargot se nourrit de nuit

Les fameux escargots phytophages possèdent une flore bactérienne présente dans leur intestin qui aide à la digestion des végétaux pendant l’estivation et l’hibernation.

Pendant l’hibernation, la bactérie se nourrit du mucus produit par l’épithélium intestinal, lui permettant de se “rassasier” et de détruire la cellulose..

De manière générale, l’escargot se nourrit pendant 2 à 3 h, de nuit ou après la pluie.

Les escargots d’élevage

Pour compenser les apports de l’alimentation d’un escargot sauvage, les espèces d’élevage sont nourris avec une alimentation contrôlée, afin de garantir les mêmes qualités nutritionnelles et le même goût.

Ainsi, leur alimentation spécifique est certifiée AB (agriculture biologique), garantissant entre autre l’absence d’antibiotiques, d’OGM (organisme génétiquement modifié), et de farines animales.

L'escargot d'élevage Maison Royer

Le label AB interdit également la présence de pesticides, engrais chimiques ou encore la rotation des cultures pour un élevage contrôlé respectueux des animaux, du consommateur et de l’environnement.

En savoir plus sur l’élevage d’escargots

A Maison Royer & RoyeR Cosmétique, nos gros gris sont issus de l’agriculture biologique.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos conditions d’élevage et l’agriculture biologique ? Découvrez tous nos articles dédiés à ce sujet sur notre blog.

Vous pouvez également vous rendre à notre siège :

25 Rue de Beaulieu,
85500 Saint-Paul-en-Pareds

Nous nous ferons un plaisir de répondre à vos questions.

« »
Royer Cosmétique

La gamme de cosmétique à base de bave d'escargot 100% bio

Maison Royer

Spécialiste de l’héliciculture. L’escargot cuisiné bio de Vendée

© 2017 Maison Royer - Mentions légales - Contact - Création B2w